François Fillon « en réserve » à la présidence de Force Républicaine ?

Peu après le premier tour de l’élection présidentielle 2017 dont il est arrivé troisième, l’ancien premier ministre François Fillon aurait émis l’idée de transmettre la présidence de son micro-parti Force Républicaine, riche de 3,3 millions d’euros, à Bruno Retailleau, sénateur de la Vendée.

Cyceon avait rapporté l’information au conditionnel, constatant qu’elle n’était pas confirmée par le principal intéressé du moins officiellement. En effet et finalement, François Fillon devrait conserver la présidence du micro-parti en s’organisant pour en partager la direction exécutive entre Bruno Retailleau et Jérôme Chartier, député du Val d’Oise.

L’objectif serait d’équilibrer la droite conservatrice du premier avec la droite plus sociale du second. Quant à la stratégie générale, présume-t-on qu’elle devrait être définie en fonction des résultats des élections législatives et de leurs conséquences sur l’avenir des Républicains (LR).

Si le score de ces derniers était nettement inférieur à celui de La République En Marche (LREM) et égal à celui du le Front National (FN) selon les derniers sondages, les tiraillements profonds qui agitent la droite et le centre augmenteraient sensiblement le risque d’éclatement du LR tel qu’on le connaît aujourd’hui.

Vous aimerez aussi :

Avec Force Républicaine, les électeurs de François Fillon veulent y croire

Selon toute vraisemblance, François Fillon a été la cible d’une opération réussie

Cyceon ne reçoit aucune subvention et son indépendance coûte cher, votre soutien est crucial :

Je m'abonne


Votre bannière ici à partir de 20 EUR CPM

Nous Suivre

facebooktwitterlinkedinrssmail