Le « too big to grow », une menace pour Amazon

« Plus bas le VIX, plus riche le Jeff! » Ce sont des mots que vous pourrez entendre dans les prochains jours à Wall Street après que le CBOE Volatility Index (VIX) a atteint un ultime plus bas à un niveau – autour de 9,2 – jamais vu depuis 1993 et après que le fondateur et PDG d’Amazon (AMZN) Jeff Bezos a détrôné – pour seulement quelques heures pour l’instant – son homologue de Microsoft (MSFT) Bill Gates comme personne la plus riche du monde.

Le 2 juin 2017, l’action AMZN a clôturé au-dessus du niveau psychologique de USD 1.000 – USD 1.006,73 exactement – ouvrant la voie à un momentum ascendant plus fort encore. Avec une baisse de 77% des bénéfices, une hausse des ventes et des dépenses au deuxième trimestre 2017, Amazon continuera à dominer la scène du commerce électronique pendant une longue période, estime la plupart des analystes.

Si tout le monde semble faire confiance à la vision à long terme de Bezos, on peut craindre que les investisseurs ne soient pas aussi patients que lui concernant les bénéfices. En effet, plus Bezos justifie de minces bénéfices en raison d’une expansion sans fin, plus les investisseurs « continuent à attendre le moment magique où Amazon deviendra une machine à profit », a écrit Shira Ovide, chroniqueuse pour Bloomberg.

Grandir et grossir de plus en plus chaque jour crée de grandes attentes chez les investisseurs et les clients, ce qui signifie que de plus grandes parts de marché amènent de plus grandes responsabilités – notamment antitrust, juridiques – et donc un plus grand risque de déception. Pour résumer, si l’on cherche à devenir un do-it-all, mieux vaut être bon en tout, sinon la grande entreprise pourrait en pâtir significativement même pour une simple égratignure.

VIX & AMZN - Tradingview.com

Partie 1 : 20 ans après son IPO, Amazon plus fort que jamais
Partie 2 : Amazon souhaite croître dans divers secteurs et régions
Partie 3 : Le « too big to grow », une menace pour Amazon
Partie 4 : « Valeur boursière, faibles profits » sont-ils durables pour Amazon ?

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *