La Russie viserait toujours à influencer la politique américaine

© Cyceon, reproduction limitée autorisée sous conditions.

Dan Coats, le directeur du renseignement national (DNI) des États-Unis, a sonné l’alarme au sujet de cybermenaces russes devant le Comité sénatorial du renseignement, affirmant que « franchement, les Etats-Unis sont attaqués. »

Une telle déclaration a eu lieu en pleine enquête sur une présumée interférence russe pendant la campagne présidentielle 2016 qui aurait favorisée Donald Trump bien que les républicains (GOP) la rejette comme une simple accusation sans preuve voire une « fake news » selon Trump lui-même.

Cependant dans tous les secteurs de la politique américaine apparaît-il que la Russie est redevenue la grande ennemie, rappelant les jours les plus chauds de la guerre froide alors que les chefs des nombreuses agences de renseignement américaines ont unanimement décrit la menace russe comme inchangée et en croissance soutenue. « Il ne fait aucun doute que la Russie a perçu ses efforts passés comme réussis et considère les élections à mi-mandat de 2018 comme une cible potentielle pour les opérations d’influence russes, » a déclaré Coats.

« Nous voyons l’activité et les intentions de la Russie (pour) influencer le prochain cycle électoral, » a ajouté Mike Pompeo, directeur de la CIA. La Russie est accusée d’utiliser les réseaux sociaux pour influencer l’opinion publique américaine et semer la division à l’aide de la désinformation, un domaine dans lequel les services de renseignements russes sont considérés comme « experts » depuis les débuts de l’espionnage soviétique.

Ce qui a changé récemment dans la perception de la Russie par la communauté américaine du renseignement a été un fort consensus sur les tentatives de la Russie d’influencer la politique américaine. À son tour, la Russie a dénoncé l’ingérence présumée des États-Unis dans sa propre politique intérieure, accusant les ONG et le gouvernement américain de soutenir des candidats spécifiques dans le passé et lors des prochaines élections présidentielles prévues le mois prochain.

© Cyceon, reproduction limitée autorisée sous conditions.

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *