Le CEERAT prévoit un djihadisme endogène, plus sophistiqué et plus létal

En 3 ans, la France a subi une vingtaine d’attaques terroristes perpétrées par une trentaine d’individus, faisant plus de 1.000 victimes avec 241 morts et 820 blessés (1). Dans le même temps, 32 projets d’attentats…

le contenu intégral est réservé aux Abonné(e)s

Pas encore abonné(e) ?

S’abonner or Connexion

© Cyceon, reproduction interdite sans autorisation écrite.