Le protectionnisme de Trump est un potentiel jeu à perte

Dans la première étape, vous pensez que cela peut fonctionner et que vous allez tirer de nombreux avantages de la pression exercée sur vos partenaires commerciaux. Toutefois, dans un deuxième temps, vous réalisez que vous avez sérieusement compromis la confiance et les opportunités de croissance futures avec ces mêmes partenaires.

Ce processus en deux étapes résume ce que plusieurs chefs d’entreprise ont expliqué ces dernières semaines alors que le président américain Donald Trump renforçait sa politique commerciale « America First », notamment en décidant de nouveaux tarifs sur les importations chinoises valant des centaines de milliards de dollars américains (USD).

D’une part, les proches de l’administration Trump ont souligné que son « approche dure » est un moyen de négociation en vue de parvenir à un meilleur équilibre pour le commerce américain; d’autre part, des hommes d’affaires et des experts ont insisté sur le fait que la Chine n’avait montré aucun signe selon lequel elle cèderait à la pression de Trump et qu’une telle résilience pourrait déclencher une réaction en chaîne négative pour l’économie mondiale et donc pour l’économie américaine.

La politique de Donald Trump doit également être considérée comme étant à courte vue, car la Chine deviendra de plus en plus puissante à l’avenir et plus à même de trouver de nouveaux moyens de neutraliser le poids économique américain en développant par exemple des relations commerciales plus approfondies avec l’Europe.

© Cyceon, reproduction interdite sans autorisation écrite.