Probables opportunités d’achat à long terme sur le marché chinois

Le 12 juin 2015, l’indice chinois Shanghai Composite Index (SSE) bondissait à 5.166 points alors que son homologue américain Dow Jones Industrial Average (DJIA) montait à 17.898 points selon un rythme autrement plus modéré.

Il y a trois ans et demi donc, c’était bien du côté de la Chine que les investisseurs cherchaient un fort potentiel de croissance, du moins dans la valeur de leurs actions cotées tandis que le redressement de l’économie américaine soutenait la croissance mondiale.

Aujourd’hui, les cartes ont clairement changé de main puisque la situation est peu ou prou inversée avec le SSE qui est tombé à 2.598 points, en chute de 49,71% depuis son top de juin 2015, et avec le DJIA qui malgré une entrée en zone de correction en octobre 2018 demeure toutefois à un niveau historiquement élevé à 24.688 points, en hausse de 37,93% dans la même période.

En toile de fond, la baisse progressive de la croissance économique chinoise et la volonté affichée du président Xi Jinping de transformer son pays d’atelier du monde à une économie de consommation ont participé à cette forte dépréciation boursière des actifs chinois même si le pic de 2015 apparaît a posteriori comme un typique excès acheteur.

Considérant le potentiel à long terme de la Chine et en prenant en compte les soubresauts de ses négociations commerciales avec les Etats-Unis, il semble opportun de chercher dès maintenant d’éventuelles bonnes affaires sur le marché chinois notamment dans les secteurs de la consommation et de l’énergie.

© Cyceon, reproduction interdite sans autorisation écrite.