Les prix de la grande consommation bondissent de 4% en France

Selon une étude du cabinet Nielsen, les prix des cent produits les plus consommés (PGC) en France ont bondi de 4,2% en hypermarchés et de 3,1% en supermarché, entre le 26 janvier et le 9 février 2019, soit en seulement 15 jours.

Cette hausse vertigineuse des prix serait la conséquence directe de la « loi alimentation » entrée en vigueur le 1 février 2019, voulue par le gouvernement d’Emmanuel Macron et qui a augmenté de 10% le seuil de revente à perte (SRP). La hausse globale des prix descend à 1,7% pour les 1.000 produits les plus vendus, indique Nielsen, qui précise que ce sont les prix des alcools et de l’épicerie salée qui ont le plus augmenté avec respectivement +3,2% et +2.9%.

Enfin, Nielsen indique qu’environ 70% des ménages sont impactés par une telle hausse des prix, un développement qui contredit les accusations de « fausse information » portées par le gouvernement envers les consommateurs ayant prévenu d’une hausse imminente des prix et qui pourrait donner du grain à moudre au mouvement de contestation « Gilets jaunes ».