Unibail-Rodamco-Westfield est-il une opportunité d’investissement ?

Les « investor days » du plus grand groupe immobilier commercial d’Europe ont eu lieu à Londres les 13 et 14 juin 2019. Elles ont fourni de nombreuses informations aux investisseurs alors que l’action URW offre actuellement un rendement de dividende attrayant de 8% et une réduction de 38% par rapport à l’actif net réévalué (ANR).

Abordant plusieurs questions-clés, notamment l’acquisition de Westfield (WFD) et la capacité ultérieure d’URW à soutenir sa croissance européenne, URW a reconnu que la détérioration de l’environnement de la vente au détail aux États-Unis et au Royaume-Uni était plus grave que prévu.

Bien que la pénétration des ventes en ligne ait continué d’augmenter jusqu’à 12,1% du total des ventes en 2018, sa rentabilité reste très faible, en particulier en dehors des États-Unis avec des coûts en hausse et des marges plus faibles, ce qui permet à URW de souligner la valeur continue des magasins physiques et de rappeler que même Amazon (AMZN) passe d’en ligne à hors ligne dans le but d’offrir une expérience client améliorée.

Du point de vue des investisseurs, les perspectives 2019-2023 pour URW visent principalement à améliorer la base de coûts, à réaliser une synergie des revenus et à réduire l’effet de levier, et affirment qu’à l’avenir un dividende minimum de 10,80 euros par action est durable tandis que son taux de croissance annuel sur 5 ans pour 2014-2018 était de 4,99%.