Avec Allergan, Abbvie cherche à réduire sa dépendance à Humira

Dans le cadre d’une transaction d’environ 63 milliards de dollars annoncée le 25 juin 2019, Abbvie (ABBV) acquiert Allergan (AGN) avec l’ambition stratégique de diversifier et d’étendre ses revenus. Après plusieurs accords passés ces dernières années avec ses concurrents à l’instar d’Amgen (AMGN) en septembre 2017 pour contrôler la commercialisation d’Humira (et médicaments similaires) dont l’exclusivité a pris fin en Europe l’année dernière, Abbvie souhaite réduire structurellement sa dépendance au médicament le plus vendu au monde. En effet, Humira représentait plus de 65% des revenus d’Abbvie à hauteur de 18,4 milliards de dollars en 2018 et devrait tomber à moins de 40% du chiffre d’affaires d’ici début 2020 une fois l’acquisition d’Allergan approuvée.