Quoiqu’il arrive, que ce soit une guerre ou une pandémie, être actionnaire d’une entreprise comme Coca-Cola (KO) semble être une bonne affaire.

Malgré le confinement imposé dans un certain nombre de pays en vue d’arrêter la propagation de l’épidémie de coronavirus Covid-19, en particulier en Europe, la société Coca-Cola a une fois de plus fait preuve d’une bonne résistance.

« La société estime que la pression exercée sur l’entreprise est temporaire et reste optimiste quant à une amélioration séquentielle au cours du second semestre 2020, » a déclaré James Quincey, PDG.

Au premier trimestre 2020, les revenus nets de KO ont baissé de 1%, les revenus organiques (non-GAAP) ont été équilibrés, la marge d’exploitation a été de 27,7% contre 28% l’année précédente, le BPA a augmenté de 65% à 0,64$ et le BPA comparable (non-GAAP) a augmenté de 8% à 0,51$.

« La résilience de notre personnel, l’image de nos marques et la force de nos partenaires d’embouteillage continuent d’être des avantages concurrentiels sur le marché, » a déclaré Quincey.

Toutefois, a-t-il ajouté, « l’impact final sur le deuxième trimestre et l’année 2020 est inconnu pour le moment. »

Aussi, le conseil d’administration de KO a déclaré un dividende trimestriel régulier de 41 cents par action ordinaire, ce qui représente la 58ème augmentation annuelle consécutive du dividende de l’entreprise, faisant passer le dividende trimestriel de 40 à 41 cents par action ordinaire, soit une augmentation de 2,5%.

Les informations publiées sur Cyceon.com ne constituent pas un conseil en investissement.

Newsletter

Lire plus

Autres Articles...